elevage berger allemand,vente chiot berger allemand la vallée des cattleyas

LA VALLEE DES CATTLEYAS
Elevage berger allemand

berger allemand la vallée des cattleyas,chien berger allemand

Dresser son Berger Allemand
La hiérarchie : socle fondamental à toute tentative d'éducation, de dressage...

L'OBEISSANCE
Patience, récompense, fermeté, aucune brutalité.

Au panier : La plupart des chiots sont ravis de faire la connaissance des personnes qui vous rendent visite, mais ces derniers n'aiment pas forcément les chiens.
Le chiot doit apprendre à ne pas se rendre désagréable. Il est difficile d'inculquer à un chien de s'écarter d'un endroit ou d'une personne. Il est plus facile de lui apprendre où vous voulez qu'il aille, et l'endroit le plus logique est son panier ou son caisse (varikennel). On l'y habitue à l'aide d' une récompense accompagné du mot "CHEZ TOI"
Au pied : attendre qu’il vienne tout seul, dire: c'est bien au pied, caresser et donner une récompense.
Pour les chiens récalcitrants : Utiliser une longue laisse. Laissez-lui une bonne longueur de laisse pour qu'il soit relativement libre, puis appelez-le par son nom et dites : "- Au pied !". Tirez-le vers vous et dire c'est bien au pied, caresser et donner une récompense.  Lorsqu'il exécutera l'ordre sans la laisse, vous aurez gagné. Attendez-vous toutefois à des rechutes.  Ayez la sagesse de ne pas extérioriser votre exaspération sur le chiot indiscipliné. Vous réussirez seulement à le persuader de ne pas revenir du tout la prochaine fois! 
Assis : s'asseoir est presque naturel chez le chien. Accompagner son "assis naturel" avec le mot " assis c'est bien Assis, pas bouger. Caresser et donner une récompense "; le lendemain la même chose en vous éloignant d'un pas, le surlendemain de 2 pas... ainsi vous lui ferez assimiler le pas bouger. Vous pouvez physiquement l'inciter à s'asseoir en appuyant sur le postérieur du chien tout en répétant le nom de l'animal et l'ordre "assis".
Couché : Lorsque le chien est assis, tirez légèrement sur les pattes antérieures jusqu'à ce qu'il soit obligé de s'allonger, sans oublier de répéter le "nom du chien, couché", et en le félicitant à chaque fois, jusqu'à ce qu'il effectue l'exercice tout seul. On peut également l'amener à se coucher en lui présentant une récompense que l'on baisse progressivement jusqu'au couché naturel (le féliciter et lui donner la récompense)
Pas bouger : faire halte avec la main, ou attendre qu’il se fige tout seul, dire : Pas bouger et aller vers lui assez vite pour le féliciter (c'est bien pas bouger) et le récompenser. S’il bouge, tourner le dos sans rien dire et faire autre chose. Recommencer régulièrement, tous les jours.

Les premiers pas en laisse 
Le rappel 
Le chiot destructeur
Ne pas sauter, ne pas aboyer sur des invités

Retour  Retour Accueil  Plan du site